Donation de biens à venir

Donation de biens sur lesquels le donateur n’a, au moment de sa donation, aucun droit. Exemple : la donation au dernier vivant entre conjoints porte sur des biens présents, mais aussi sur des biens à venir.